skip to Main Content

Vers un prochain Contrat de Projet entre l’Etat et la Région : Bourges ne doit pas, une fois de plus, prendre de retard

Cela peut paraître technocratique et lointain mais c’est très important. Tous les cinq ans, un Contrat de Plan Etat Région est négocié entre l’Etat et la Région qui concerne les investissements prévus conjointement dans les années à venir. Les départements, les agglomérations, les acteurs institutionnels (par exemple les universités) sont aussi invités à faire part de leurs priorités.
 
Le précédent contrat (2015-2020) a par exemple financé de gros travaux à l’IUT et ceux qui vont enfin être entamés à l’INSA. Il a aussi financé la maison de la culture et des maisons pluridisciplinaires de santé.
 
Sachant l’ouverture de la négociation proche et inquiète qu’aucune réflexion collective n’ait été entamée, j’ai interpelé le maire et président de l’agglomération au cours des dernières réunions. Pour m’entendre dire qu’il n’y avait encore rien à dire ni même rien à faire.
 
Et voilà que les choses se bousculent, que de premières orientations entre Etat et région seront discutées mardi, que le préfet de région doit remettre une première copie à la fin de ce mois. Et voilà que les élus municipaux sont convoqués en urgence pour mercredi matin … sans la presse.
 
Car, une fois de plus, rien n’est prêt …Tout au long du mandat, le Maire et président aura couru après les échéances, faisant prendre systématiquement du retard à Bourges.
J’ai donc proposé à notre groupe d’élus d’être, une fois encore, force de proposition. Nous nous réunissons mercredi matin avant la commission. Je ne conçois pas de mandat autrement qu’au service de notre territoire, ici et maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back To Top