skip to Main Content
Le Parlement Rural Français Installé à Magny-Cours

Le Parlement rural français installé à Magny-Cours

C’est à Magny-Cours qu’a eu lieu la première session du Parlement Rural Français, déclinaison du Parlement rural européen. Un rendez-vous qui associe collectivités, acteurs économiques et sociaux, chercheurs et citoyens qui ont la ruralité au coeur. Initié par l’association Nouvelles Ruralités, il a pour vocation de faire entendre la voix des territoires ruraux et des villes moyennes face à la fascination pour la métropolisation. A ce titre, il concerne évidemment le Cher et Bourges.

La bataille est politique, statistique, psychologique. Vu de France, désormais technocratiquement divisée en “aires urbaines”, le monde rural serait résiduel. Mais vu d’Europe, un tiers de la population française vit en zone rurale (un tiers en urbain et un tiers en zone mixte). Et ce sont les zones rurales dont la croissance de la population est la plus forte. Leur “attractivité” est donc bien réelle. Il importe de la faire reconnaître et soutenir.

Les travaux mettent en valeur l’extraordinaire vitalité des territoires ruraux, leurs capacités d’innover. C’est sans doute leur expérience dans la construction collective de projets qui doit le plus attirer l’attention dans cette époque de crise de la démocratie. Les territoires ruraux tissent avec constance, patience et pertinence le lien local, pas seulement pour panser les plaies, aussi pour créer.

L’objectif est affirmé : influencer les politiques nationales et européennes et orienter de façon plus équitable et, nous n’en doutons pas, plus efficace, l’affectation future des financements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back To Top