skip to Main Content
La Tourbière De La Guette : Un Espace Vraiment Sensible

La tourbière de la Guette : un espace vraiment sensible

Alors que les scientifiques mettaient la dernière main à leur rapport sur les terres et le réchauffement climatique, nous visitions la tourbière de la Guette, à Neuvy-sur-Barangeon.

Cet espace, géré par la maison de l’eau,  compte parmi les espaces naturels sensibles du département du Cher. Sensible, il l’est à l’évidence. Auscultée en tous sens par des chercheurs du CNRS, objet de toutes les attentions de sa gestionnaire, respectée par les visiteurs, la tourbière est pourtant menacée. Menacée d’assèchement, menacée d’envahissement, par la molinie et, pire, par les bouleaux.

Or la tourbière, c’est un stock de carbone retenu au sol par l’extrême humidité et l’extrême acidité du milieu. La disparition d’une tourbière, c’est un relargage de carbone assuré dans l’atmosphère. Le contraire de ce qu’il faudrait faire.

La visite à la Guette a de quoi alerter. Malgré les mesures prises, il n’est pas sûr que la nature, soumise au réchauffement climatique que les hommes ont déclenché, ne décide pas d’aller où ne nous voudrions pas qu’elle aille.

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back To Top