skip to Main Content
La Sécurité : Un Enjeu De Liberté Et De Justice Sociale

La sécurité : un enjeu de liberté et de justice sociale

Une ville plus juste, c’est une ville où, quand on est fragile, quand on est âgé, quand on est une femme, on se sent en sécurité. C’est un sujet important, la sécurité, quand on est de gauche. Parce que cela touche à la fois à la liberté et à la justice. Liberté d’aller et venir dans l’espace public sans crainte, liberté de choix de vie. Justice avec une même sécurité où que l’on vive et quelle que soit sa condition.

Dans les quartiers populaires de Bourges, on sait qu’il y a des solutions qui n’en sont pas. On sait que multiplier les caméras de surveillance, c’est au mieux déplacer le problème, au pire ne rien changer. L’arrogance des dealers est telle qu’ils s’autorisent même à dealer sous les caméras, en se pensant en toute impunité. Ce qu’ils ne sont heureusement pas toujours mais encore trop souvent.

Nous, nous voulons qu’il y ait toujours plus de présence humaine dans les espaces publics : plus de vie associative ; plus de promeneurs ; plus d’éducateurs ; plus de médiateurs ; plus de policiers aussi. C’est la présence humaine, pas les caméras qui est dissuasive. Et ce n’est pas en gaspillant du temps d’agent derrière des murs d’écrans de caméras de vidéosurveillance ou en immobilisant les fonctionnaires de police dans des antennes de police municipale qu’on résoudra le problème. Reconquérons la rue pour protéger les jeunes de la délinquance. Et soutenons avec beaucoup d’attention celles et ceux dont la mission est d’accompagner les femmes victimes de violence. A Bourges, cela reste un drame.

Voir l’ensemble de nos propositions sur la sécurité dans la rubrique “cœur de ville, cœurs de quartiers”, https://www.irenefelixbourges2020.fr/thematiques/3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back To Top