skip to Main Content
Inondations De 2016 : La Ville Condamnée

Inondations de 2016 : la ville condamnée

Je ne m’en réjouis évidemment pas pour les contribuables que nous sommes. Mais voilà : la ville est condamnée par le tribunal administratif d’Orléans à indemniser une société d’assurances en raison des dégâts commis lors des inondations de juin 2016. Le tribunal a constaté qu’un vérin commandant l’ouverture des pelles du lac d’Auron était défectueux et que la manœuvre d’ouverture qui aurait été nécessaire n’avait pas été effectuée. Le fait que la ville ne fasse pas appel est un aveu de sa part.

Cela fait presque trois ans que j’ai réclamé à la ville la transparence sur ce dossier. Il a donc fallu attendre que ce soit la justice qui fasse la transparence.

Dont je retiens deux choses :

  • quand nous plaidons pour remettre des moyens pour entretenir le patrimoine de la ville, nous ne le faisons pas par conservatisme. Nous le faisons pour la sécurité et pour l’avenir.
  • quand nous mettons en question les affirmations du maire, nous ne le faisons pas par un mauvais réflexe d’opposants. Nous le faisons parce que l’expérience nous a montré que ce qu’il dit est souvent inexact. Dit plus crûment, nous le faisons parce que l’expérience nous a montré qu’il pratiquait fréquemment le mensonge.

Les Berruyers doivent savoir que des dégâts sont toujours à redouter en raison du mauvais état du patrimoine de la ville. Ce sont des sommes considérables qu’il faut encore mobiliser pour le remettre à niveau. Si possible, sans le brader. Je crains malheureusement que ce ne soit ce qui se profile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back To Top