skip to Main Content
Election à La Présidence De L’agglomération : Sous Le Signe Du Rassemblement

Election à la présidence de l’agglomération : sous le signe du rassemblement

C’est avec 64 voix sur 70 votants que j’ai été élue à la présidence de l’agglomération Bourges Plus. C’est le résultat de l’accord passé avec tous les maires de l’agglomération la semaine dernière. C’est aussi un grand honneur. Merci !

“Pour avancer, il vaut mieux être unis” : c’est le sens des quelques mots que j’ai prononcés après mon élection.

Le bureau communautaire compte 21 membres. Vous en trouverez la composition ci-joint.

J’ai indiqué en conclusion quelques axes de travail.

Nous sommes des élus des communes, élus par nos concitoyens sur des projets qu’ils ont validés. L’agglomération ne doit pas empêcher ces projets mais, autant que possibles, les accompagner. Parfois, entre nos communes, les projets sont contradictoires : seule la grande qualité de dialogue que nous avons instaurée entre nous nous permettra d’avancer efficacement et sereinement.

Notre projet commun reste à écrire mais nous en connaissons au moins trois axes forts qui déjà nous rassemblent.

Nous savons, et tous le perçoivent, la fragilité de nos concitoyens. Nous devons être proches d’eux, attentifs. Nous devons être exemplaires dans notre rôle de collectivité du quotidien, en lien avec les communes. La cohésion communautaire qui permettra à chacun de se sentir appartenir à l’agglomération et d’y être considéré, est un axe majeur de notre mandat.

Avec nos différents parcours, nous ressentons désormais tous l’urgence d’agir sur le plan de l’environnement. Les délégations que nous avons partagées en témoignent : rares sont celles qui n’ont pas à voir avec la protection de l’environnement, du climat, de l’eau, sujet majeur pour notre territoire, des mobilités. Nous devrons faire beaucoup et vite.

Enfin, nous nous savons attendus pour développer l’emploi sur notre territoire. L’emploi pour les plus jeunes, avec la mission locale. L’emploi par le dynamisme du secteur privé, auprès de qui nous serons très à l’écoute. L’emploi public aussi, structurant et gage de son attractivité, je pense par exemple à l’hôpital.

Au travail.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back To Top