Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Réouverture du Centre d’art de Bourges : bravo !

| 0 Commentaires

Le « Transpalette », centre d’art de l’association Emmetrop à Bourges ouvrait ses portes neuves hier. Le Transpalette est rénové, plus fonctionnel. Il n’a rien perdu de son âme au milieu d’une friche plus vivante que jamais, alliant arts plastiques et musiques actuelles, danse contemporaine et spectacle vivant, art vidéo et multimedia.

Est-ce une maison ? Pas tout a fait, ou alors une maison dont les portes et fenêtres seraient en permanence ouvertes. Est-ce un Antre ? Sans doute, un antre et un foyer où l’on se retrouve pour trouver forces et inspiration. Est-ce un lieu ? Bien sûr, un lieu, mais le terme ne suffit pas à dire ceux qui y vivent et ce qui s’y passe. Une friche ? Oui, une friche par ce qu’elle est rebelle au conformisme. Mais une friche si joliment défrichée ! Un habitat partagé de la culture ? Oui, quelque chose comme ça, quelque chose d’absolument contemporain, profondément vivant, résolument généreux.

Les membres de l’association ont retenu leur définition : une maison appropriable, co-participative.

De la culture. Ou plutôt d’ « Arts, cultures et autres ». Ce qui ouvre tellement de possibilités.

Une exposition de grande qualité d’Art Orienté Objet et Smith, porte à réfléchir sur le devenir et la définition du vivant. Une sublime performance de François Chaignaud a rendu la soirée de samedi exceptionnelle.

Le chantier a été permis par l’alliance entre l’Etat et la Région Centre-Val-de-Loire, complétée modestement par la ville, pour soutenir l’excellent travail fait à Emmetrop. Il reste à remettre à niveau les budgets de fonctionnement. Il semble que cela soit sur la bonne voie. Bravo.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.