Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Référendum pour l’unité de la gauche et des écologistes.

| Un commentaire

Le week-end prochain (du 16 au 18 octobre) un référendum est organisé pour l’unité de la gauche et des écologistes pour les élections régionales du mois de décembre. Cette initiative a été prise par plusieurs partis politiques au moment où l’extrême droite se banalise et la droite s’extrémise.

La division de la gauche a fait perdre à la gauche le conseil départemental du Cher en mars dernier. Si nous ne voulons pas que, partout en France, les régions passent à droite et à l’extrême-droite avec les risques que cela comporte

  • pour la vie associative,
  • pour l’accompagnement de tous les lycéens, étudiants et apprentis,
  • pour des formations sur tous nos territoires,
  • pour le soutien aux entreprises qui innovent,
  • pour une attention portée à tous les territoires,
  • pour la gratuité des transports scolaires,
  • pour l’accès à la santé pour tous,

alors, il faut s’unir.

Les électeurs de gauche et des écologistes ont leur mot à dire aux partis politiques. C’est ce que permet ce référendum.

Tout savoir sur le vote :
http://www.referendum-unite.com/
Tout le monde peut voter qui se reconnaît dans les valeurs de la gauche et des écologistes, en laissant seulement une adresse mel (pour ne pas voter deux fois).

Les lieux et horaires de vote dans le Cher : 10 points de vote dans le Cher dont cinq à Bourges. Il est possible de voter par internet si vous ne pouvez pas vous déplacer aux heures et lieux retenus.

http://www.referendum-unite.com/ou-voter/?utf8=%E2%9C%93&f=1&departement=cher

 

Un Commentaire

  1. Huffington Post :
     »
    « C’est un succès du point de vue de l’organisation », de la « participation » et de la « médiatisation », s’est félicité Jean-Christophe Cambadélis, qui a annoncé qu’il allait prendre une nouvelle initiative en direction du PCF et d’EELV. »

    Nos camarades ont enfin repris confiance. Plutôt que de nous lamenter -ce qui n’encourage pas les adhésions et sème le doute- il faut poursuivre nos objectifs avec confiance. On ne peut bien défendre que ce à quoi l’on croit.

    J’ajoute que j’ai suis très sensible au courrier de JFC qui accompagne les cartes d’adhésion, comme tous les adhérents j’en suis certaine.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.