Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Pour l’avenir du Hameau de la Fraternité

| Un commentaire

L’aile incendiée du Hameau de la Fraternité doit être démolie. J’approuve cette décision. Mais je redoute la suivante : quelle reconstruction ? quand ? et pour quelle structure ?

Car dans le même temps, la ville semble vouloir se désengager de plus en plus du Hameau, de son gardiennage, de sa relation avec les associations qui le faisaient vivre.

Attention, danger. Avec Renaud Mettre, nous comptons suivre le dossier de près.

Un Commentaire

  1. Qu’advient-il des conclusions du Tribunal Administratif ? Passera-t-on encore dessus ? Bourges se meurt dans une indifférence collective surprenante : Maison de la Culture démolie avant même que de poursuivre des fouilles archéologiques suffisantes. Il était à prévoir d’après les dossiers techniques qu’elle se trouvait sur un site sensible. Encore faut-il les lire… et se documenter !
    Cujas est sinistrée pour plus d’un an, dans les mains des assureurs – commerces impactés…. Les visiteurs du PRINTEMPS DE BOURGES n’auront même pas la satisfaction de musarder dans les boutiques de la rue Moyenne. Quant à Avaricum bien déserte qu’offre-t-elle comme lieux de rencontre sympas ?
    Robinson est asséchée et l’on s’est demandé si la piscine du Dojo allait être frappée du même sort ces temps-ci. OUF ! on y a échappé, la maintenance était possible.
    Comment Monsieur le Maire compte-t-il attirer de jeunes couples dans ce qui fut encore en 2011 une jolie ville, avec un Festival de l’Ecologie, des conférences d’intérêt au Palais d’Auron ( Yann Arthus-Bertrand, pour ne citer que lui).
    Les arbres de Séraucourt survivront-ils à Attila !! Berruyers, réagissez ensemble et vite !
    Tout cet urbanisme récent qu’en adviendra-t-il ? Nevers coule, Bourges va suivre, mais il n’y a qu’un an à attendre n’est-ce pas ? Cela paraît interminable.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.