Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Piscines et baignades

| 0 Commentaires

J’ai fait un petit tour, cet après-midi, au Val d’Auron, pour voir la nouvelle plage. L’endroit est de petite taille mais il est pour l’heure plutôt agréable. Les enfants n’ont attendu l’autorisation de personne pour se baigner.

Qu’il y ait une baignade possible au Val d’Auron, évidemment, c’est une bonne nouvelle. Surtout, rappelons-le, depuis que la piscine Robinson est fermée.

Il y a cependant quelques précautions qui devront impérativement être prises pour que l’endroit reste durablement agréable. Elles nécessitent toutes un entretien régulier, vigilant, quotidien.
– Une plage propre, ce sont bien sûr de bonnes habitudes de respect citoyen mais aussi impérativement beaucoup d’entretien.
– L’eau est peu transparente. Il me semble que c’est même un peu juste en termes de sécurité. Il faudra vérifier que la baignade peut être effectivement et efficacement surveillée.
– Enfin, le sable se retire déjà et on voit apparaître la bâche et les supports de béton ou de métal qui la retiennent : il serait bon qu’aucun pied nu ne butte là-dessus. Cela me semble pourtant inévitable. Il faudra donc sans doute très régulièrement recharger en sable.

J’espère que la ville a prévu les moyens nécessaires pour que le plaisir reste accessible à tous. Faut-il rappeler qu’elle peine à assurer l’ouverture des piscines qui sont fermées le dimanche pour les Gibjoncs et le dimanche après-midi pour le Centre Nautique.

Dans ce contexte, la mise en débat d’un projet de piscine ludique à l’échelle de l’agglomération impose qu’en soient correctement évalués tous les impacts. Le rapport mis à notre disposition dans le cadre de l’agglomération ne va, à mon sens, pas assez loin dans la réflexion globale.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.