Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Maisons de santé pluridisciplinaires

| 0 Commentaires

Nous avons posé, jeudi dernier, en présence d’André Vallini, Ministre de la décentralisation, l’officielle première pierre de la maison de santé pluridisciplinaire du Val d’Auron à Bourges.

La politique de développement des maisons de santé pluridisciplinaires est une des politiques très volontaires portée par la Région Centre Val de Loire, son président, François Bonneau, et son Vice-Président, Philippe Fournié, au cours des dernières années. D’abord accueillie avec beaucoup de critiques et de doutes par la droite et une partie de la profession médicale, elle est entrain de réussir et de faire école.

Elle soulage les médecins des contraintes immobilières d’installations mais là n’est pas l’essentiel. L’essentiel est de permettre et accompagner une mutation dans l’exercice du métier de médecin généraliste : une pratique plus collégiale, une complémentarité mieux construite entre médecins et professionnels paramédicaux, une médecine de soin mais aussi de prévention, une prise en charge individuelle toujours plus exigeante et un dialogue avec le territoire.

C’est parce qu’elles permettent cela que les maisons pluridisciplinaires de santé peuvent redonner, aux yeux de jeunes médecins, de l’attractivité à l’installation dans des départements tels que le nôtre.

Sur Asnières aussi, au cœur du canton où Renaud Mettre et moi-même sommes élus, il va y avoir rapidement besoin de nouveaux médecins. Une initiative privée se dessine : nous nous sommes mis à disposition des acteurs locaux pour faciliter la réussite du projet.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.