Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

La droite vide les caisses et entend donner des leçons !

| 0 Commentaires

Avec la droite, c’est toujours la même chose. Elle saurait gérer. La gauche ne saurait pas. Pourtant, partout où la droite passe, les caisses se vident. Quelques chiffres pour comparer.

La dette du Cher : 749 €/habitant ; celle de Bourges : 2002 €/habitant

Part de la taxe d’habitation versée au département : 0 % ;part versée à la ville et l’agglo : 100 %

Part de la taxe foncière versée au département : 36 % ; part versée à la ville et l’agglo : 64 %

Augmentation des impôts départementaux pour 2015 : 0 ; augmentation ville : + 83 € par foyer

Evolution de la population départementale depuis 5 ans : – 0,8 % ; évolution ville – 6,8 %

Etat des finances du bailleur social départemental (OPH du Cher) : saines ; OPAC Bourges Habitat et Jacques Coeur : situation financière très difficile malgré les 350 M € dépensés pour le Plan de Rénovation Urbaine

Services publics départementaux pour les familles : maintenus ; services de Bourges : fermetures annoncées.

Comme au niveau national, la droite n’est pas crédible quand il s’agit de gestion publique. A chaque fois, c’est la gauche qui doit rétablir les comptes.

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.