Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Faire gagner ce qui nous rassemble : soutien à Manuel Valls

| 0 Commentaires

Ma réflexion a été longue. Dans la période présente,
– où la gauche est bien mal en point et le monde plus encore,
– où le pire semble pouvoir arriver,
– où l’idée même de démocratie est mise en cause,
– où la détestation semble devoir tenir lieu de boussole aux prises de position politique,
dans cette période troublée, quel candidat choisir pour la primaire de « la belle alliance populaire », la primaire des socialistes et de leurs alliés ?

En 2012, j’avais choisi Martine Aubry, la seule, à mes yeux, à avoir la carrure pour assumer la fonction présidentielle. La seule dont le programme n’était pas flou. Cette fois, je choisis Manuel Valls. Pour des raisons très proches, au fond, aussi paradoxal que cela puisse paraître. La clarté, l’autorité, l’expérience. Et les valeurs : la République, la solidarité, l’école, la culture.

Avec quelques amis, pour « faire gagner ce qui nous rassemble », nous vous appelons à nous rejoindre. Vous trouverez ci-dessous le communiqué transmis hier soir à la presse.

“Nous n’avons pas partagé toutes les orientations du quinquennat qui s’achèvera en mai prochain et nous avons pu, au sein de notre parti ou publiquement, dire nos doutes ou nos désaccords.

Pour autant, nous avons toujours refusé la tentation de consacrer plus d’énergie à combattre la gauche de gouvernement -notre famille- plutôt que la droite ou l’extrême-droite.

Parce que nous constatons que, dans un contexte très difficile, l’essentiel -les libertés, la protection sociale, le service public garant d’un État fort, l’investissement pour l’avenir économique et industriel du pays, l’engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique, la place de la France dans le monde – a été préservé, nous refusons que le projet de la gauche en 2017 se fonde sur le rejet de l’action de la gauche depuis 2012.

Pour les cinq ans qui viennent, nous choisissons d’apporter notre soutien à Manuel Valls. À ses côtés, nous veillerons à ce que la solidarité et la lutte contre les inégalités soient toujours au cœur du combat de la gauche.

Rien n’est écrit. Il ne s’agit pas de choisir le chef d’une tendance du PS. Il s’agit de désigner le candidat du Parti Socialiste et de ses alliés pour diriger la France. Pour « faire gagner ce qui nous rassemble », nous invitons les hommes et femmes de progrès à nous rejoindre autour de la candidature de Manuel Valls.”

Céline Bezoui, Irène Félix, Philippe Fournié, Gérald Fragnier, Jill Gaucher, Thierry Porikian

Laisser un commentaire

Champs Requis *.