Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Désinvolture ou désinformation ?

| 0 Commentaires

Un Maire qui ne respecte pas les procédures et transmet des informations inexactes : est-ce grave ? est-ce secondaire ?

Il y a plus grave, diront certains. Sans aucun doute. Mais ce n’est pas forcément tout à fait secondaire. Cela témoigne d’un sens bien peu développé du dialogue et de la transparence et d’une forte dose de quelque chose qu’on ne sait pas nommer : amateurisme, désinvolture ?

De quoi s’agit-il ? Une fois encore, de la construction de la nouvelle maison de la culture. J’aurais préféré ne pas avoir à reparler de ce dossier. Le Maire m’y oblige.

Lors du conseil municipal du 14 octobre dernier, il nous a été demandé d’adopter l’Avant-Projet Définitif de ce nouveau bâtiment. Un avant-projet définitif est un ensemble de plans, d’études, de documents techniques très codifié. Or aucune pièce n’était jointe au rapport, excessivement sommaire, présenté au conseil, aucune présentation ne nous a été faite. Nous avons donc refusé de prendre part au vote : le dossier est assez sensible pour que nous exigions, au moins, de savoir ce sur quoi nous votons ! Au nom de notre groupe j’ai, par courrier recommandé en date du 17 octobre, demandé au Maire de nous faire parvenir le dossier correspondant. Ce qu’il a fait sans traîner – se serait-il senti en tort ? – mais en accompagnant le dossier d’un courrier (recto et verso) truffé d’erreurs ou d’approximation. C’est ce que je lui ai signifié dans un courrier envoyé récemment.

Est-ce grave ? Ce qui est grave, au fond, ce n’est pas le regard que nous porterons sur cet avant-projet définitif (dont il manque – c’est notable – l’étude environnementale). Ce qui est grave c’est cette attitude d’un élu indifférent à l’image qu’il renvoie de sa fonction.

C’est faire preuve, on me l’accordera, d’une très grande retenue que de qualifier de désinvolture ou de désinformation cette façon de faire.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.