Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

De l’assemblée générale des délégués départementaux de l’éducation nationale aux services aux familles en milieu rural

| 0 Commentaires

Je participais samedi 13 octobre à l’assemblée générale des Délégués départementaux de l’Education Nationale pour le Cher. Le compte-rendu d’activité mettait en valeur les différentes initiatives des DDEN telles que les « écoles qui chantent » ou les « écoles fleuries ». Une enquête menée auprès des écoles et des communes permettait de mesurer les efforts faits en faveur de l’école et des activités péri-scolaires.

Alors que la pression reste forte pour remettre en question le maillage des écoles communales et des regroupements pédagogiques intercommunaux, il était intéressant de noter l’effort consenti par les communes rurales pour leurs écoles, supérieur à celui consenti par les communes urbaines. C’est aussi en milieu rural que les séjours scolaires sont les plus nombreux : à l’implication des communes répond l’implication des enseignants. Pas partout sans doute mais l’enquête faite par les DDEN met en évidence un écart très significatif entre rural et urbain.

Demain, au conseil départemental, sera voté le schéma départemental en faveur des familles. J’émettrai sans doute une ou deux réserves sur des points de méthode mais, pour l’essentiel, ce schéma me convient. Il prolonge le travail que nous avions fait pour renforcer le maillage des lieux d’accueil pour la petite enfance et professionnaliser les différentes formes d’accueil, en particulier dans la ruralité. Cela nécessite un gros effort de tous, de la Caisse d’Allocation Familiale aux collectivités locales. C’est indispensable pour que les familles trouvent de réels services et que le milieu rural vive.

Accueil de la petite enfance, écoles, médecins, services pour les aînés, … : attention à ce qu’une « optimisation » purement technicienne ne vienne pas pan par pan défaire la société rurale. On n’aura pas œuvré pour « le bien de l’enfant » ou « le bien des aînés » si le pays dans lequel ils vivent choisit, par colère et repli, le Front National.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.