Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Conseil National du PS

| 0 Commentaires

Je participais hier au Conseil National du PS première étape pour notre congrès. L’ambiance était sérieuse et sereine, engagée dans le débat et fraternelle.

J’ai à ce stade signé deux contributions dites « générales », celle de Jean-Christophe Cambadélis et du secrétariat national et celle de Martine Aubry.

La première parce que je veux saluer le travail fait par Jean-Christophe Cambadélis pour l’unité des socialistes. Parce que je veux, moi aussi, défendre le verre à moitié plein et, pourquoi pas, dire la fierté d’avoir à moitié rempli le verre dans une période si hostile – d’autres ne l’auraient pas rempli du tout, ou auraient renoncé. Mais cela n’aurait pas suffi à emporter mon adhésion si cette contribution n’avait pas aussi réaffirmé fermement les valeurs des socialistes -par exemple sur le travail du dimanche – et les « tournants » qu’ils n’entendent pas prendre.

La seconde parce qu’elle est fidèle à elle-même et aux thèses que j’ai soutenues … et que j’entends l’être aussi.

De mon côté, j’ai « contribué » (c’est comme ça qu’on dit dans la langue du PS) en proposant une contribution sur le thème de la décentralisation, sujet que je traite avec constance dans nos débats internes. Je vous invite à la lire en explorant la rubrique « territoires » de ce site.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.