Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Conseil général : des politiques en faveur de l’emploi

| 0 Commentaires

Au conseil général du Cher, les politiques en faveur de l’emploi sont multiples.

C’est d’abord en favorisant les services aux familles et en améliorant la qualité de vie de nos concitoyens que le conseil général contribue à créer des emplois : plus de 700 emplois complémentaires dans les maisons de retraite en 10 ans, près d’un millier d’emplois auprès des personnes âgées à domicile, des services nouveaux pour les personnes handicapées, un réseau de structures d’accueil pour la petite enfance, des assistantes maternelles agréées : dans tous les cantons, ruraux et urbains, ce sont des centaines d’emplois qui découlent directement des choix faits par la majorité départementale.

Pour faciliter l’installation des entreprises dans le département, le conseil général veille à ce que le Cher reste connecté : haut débit, fibre optique mais aussi routes efficaces et sûres, maillage de centres de secours pour assurer la sécurité sur tout le territoire. Tout cela est indispensable au développement des activités économiques dans le Cher.

La valorisation de l’image du Berry, auprès des touristes et des investisseurs, est aussi une clé indispensable pour donner envie de vivre et de travailler chez nous. Le département a investi dans des équipements touristiques qui ont acquis une belle notoriété : la Loire à vélo, demain le canal de Berry à vélo, le pôle du cheval et de l’âne, Nançay, Noirlac, … Le tourisme, c’est une belle image. Ce sont aussi des emplois.

Citons enfin l’implication auprès de différentes filières économiques : l’économie sociale et solidaire, fortement aidée par le département ; les filières agro-alimentaires ; le développement des technologies pour le vieillissement ; l’artisanat et l’adaptation des logements ; les plateforme de transfert de technologie pour les industries de la mécanique et des matériaux ; les laboratoires de recherche …

Et puis, ne l’oublions pas : pour les jeunes sans formation ou pour les personnes trop longtemps sans emploi, les emplois aidés sont un formidable outil pour rebondir. En soutenant l’existence de près de 400 emplois aidés chaque année et en accueillant 35 jeunes en emplois d’avenir dans ses services, le Conseil général démontre qu’il est vraiment solidaire.

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.