Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Conseil communautaire : d’un équipement à l’autre

| 0 Commentaires

La présentation des comptes de 2016 à Bourges Plus confirme ce que nous savions déjà : l’agglomération semble concourir pour la palme de l’agglomération qui investit le moins. Ce n’est pas forcément le mieux pour se hisser au niveau des voisins et préparer l’avenir.

Ayant enfin admis ce constat, l’agglomération cherche désormais à investir. En soi, étant donné la bonne santé financière de Bourges Plus, c’est plutôt une bonne idée, à condition que les choix soient précis et que leurs impacts aient été correctement étudiés. Mais comme toujours à Bourges, on parle d’équipement sans parler de stratégie : comment met-on en acte la stratégie affichée de réseau – et donc de complémentarité – entre villes du Berry ? quel développement économique ? quel développement touristique et autour de quels arguments ? quels projets pour une mise en valeur rapide de l’espace communautaire ?

Cette mise en perspective manquait au moment d’aborder les études faites pour deux projets d’équipement : un centre aqualudique et un centre de congrès.

Ces études sont très prudentes et assez mitigées. Elles insistent l’une et l’autre sur ce qu’il ne faut pas faire : vouloir faire la même chose que les voisins. Je vous invite à les consulter.

J’ai approuvé l’idée d’études complémentaires mais j’ai demandé
– à ce que nous en sachions plus avant d’approuver définitivement le principe de réalisation de ces deux équipements ;
– à ce que le choix fait pour le centre de congrès prenne en même temps en charge la réhabilitation d’un bâtiment existant (Palais de congrès ou maison de la culture).

A noter : les compétences actuelles de l’agglomération ne permettent pas, au moins pour le centre aqualudique, de mettre en œuvre ces décisions. Etrange méthode.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.