Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Colloque du CODERPA : se déplacer coûte que coûte

| 0 Commentaires

Le Comité Départemental des Retraités et Personnes Âgées du Cher réunissait en début de mois son colloque annuel, sur le thème de la mobilité. Comme d’habitude, les interventions étaient de qualité pour faire le point sur la sécurité, la santé, les aides techniques et les alternatives possibles.

J’ai retenu quelques points : les plus de 60 ans représentent 30 % des 20 automobilistes morts chaque année sur les routes du Cher, une proportion un peu plus grande que leur part dans le département. Ce sont les plus de 75 ans qui sont le plus touchés, sans doute parce que, plus fragiles, ils survivent moins bien à leurs blessures. Mais le chiffre qui a le plus attiré mon attention concerne les piétons : les neuf piétons décédés l’an dernier dans le Cher avaient tous plus de 60 ans et, pour huit d’entre eux, plus de 75 ans. Rendre la ville agréable aux aînés, apporter de la sécurité pour traverser les rues, dégager les trottoirs : toutes choses d’intérêt public dans une société vieillissante. Il était d’ailleurs intéressant de noter que beaucoup de réactions de la salle ont porté sur ces points. La ville de Bourges était interpelée : elle était absente.

Or il faut sortir : l’intervention de Madame Vigier, garagiste à côté de Vierzon et spécialisée dans l’aménagement de véhicules pour personnes handicapées ou personnes âgées était tout à fait passionnante. La personnalisation des véhicules est possible, l’adaptation à une nouvelle conduite nécessitant, toutefois, un peu de temps et d’attention.

Sortir, c’est aussi se faire accompagner. Outre le réseau de bus régional, Rémi, qui remplace Lignes 18, on peut faire appel à un service individuel. Ne pas hésiter à se renseigner auprès des caisses de retraite sur le dispositif sortir plus, réservé aux plus de 80 ans.

Et le département dans tout ça ? Il écoute mais ne propose guère. Nous avions pourtant, dans le schéma départemental des personnes âgées adopté début 2015 à l’unanimité, retenu le principe d’intégrer des aides à des déplacements individuels dans le cadre de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie. Cela devrait être d’autant plus facile que les plafonds d’aide ont été relevés et que le nombre de personnes sollicitant l’APA étant en baisse, la marge budgétaire existe.

Je regrette vivement qu’il n’en soit rien.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.