Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Bourges : un nouveau projet pour le stationnement

| 0 Commentaires

Le conseil municipal examinait récemment la nouvelle politique de stationnement municipal. L’objectif poursuivi est d’emmener les voitures vers les parkings souterrains dont les tarifs baissent pour soulager (un peu) les rues. Cet objectif peut être partagé.

Il n’en demeure pas moins que cela manque à notre sens d’ambition. Le rapport aurait dû être l’occasion de préserver certaines très petites rues de la ville dans lesquelles le stationnement rend le passage difficile et enlaidit la rue. On aurait même pu aller plus loin en définissant de nouvelles zones à priorité piétonnière. Il est dommage que cela n’ait pas été le cas.

L’impact de la mise en place d’un tarif résident, très avantageux, devra aussi être évalué rapidement : oui, il faut donner envie aux gens d’habiter le cœur de la ville. Mais non, il ne faudrait pas que cela conduise à saturer les rues de voitures de riverains qui resteraient là à demeure. A suivre donc avec vigilance.

La politique des « zones bleues » a aussi été examinées. Elle devrait concerner les rues d’Auron et Jean Baffier, deux rues où il reste encore des commerces de bouche de proximité. J’ai demandé que ce choix soit aussi possible rue Edouard Vaillant où une concertation approfondie avec les commerçants n’a pas eu lieu. Quand on achète le journal à 1.10 € ou la baguette à 0.90 €, on n’a assez logiquement pas envie de payer le stationnement. On peut en revanche mettre un disque pour un arrêt de courte durée. Une stratégie à développer, me semble-t-il, de façon beaucoup plus volontaire.

Enfin, il serait nécessaire qu’une communication plus globale sur les options de stationnement soit faite dans la ville, incluant les parkings gratuits de la périphérie du centre ville. Tous seront dès la fin de l’été reliés à la ville par des navettes gratuites. Il faut que cela permette de changer les habitudes sans taper au porte-monnaie. Nous y sommes favorables.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.