Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Attente

| 0 Commentaires

J’ai plusieurs fois exprimé combien le Hollande-bashing m’était insupportable. Plus encore, je déplore les crispations (chacun trouvant prétexte personnel à crispation), exacerbées jusqu’à en devenir irrationnelles, pour dénigrer en bloc le bilan du quinquennat.

Hollande a choisi de laisser la gauche à ses rancœurs et ses contradictions. Un choix qui lui laisse les mains libres pour les six mois qui viennent et met les leaders de la la gauche face à leurs responsabilités : préférer s’entredéchirer pour aboutir à un face-à-face Fillon/Le Pen qui fait déjà frémir ? ou choisir les voies d’un rassemblement ?

En tant que telle, la primaire ne fera aucun miracle. L’expérience de 2012 montre qu’elle divise autant qu’elle réunit. Il faut préalablement que l’envie de rassemblement prime. On n’en voit pas encore de signe.

Attente.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.