Irène Félix

Conseillère départementale du Cher, Conseillère municipale de Bourges

Agglomérations (suite)

| 0 Commentaires

Avec Agnès Sinsoulier et Gérald Fragnier, conseillers socialistes berruyers comme moi à l’agglo, et après de nombreux échanges avec des élus de l’agglomération, du pays et du département, nous avons donné notre avis à la presse sur l’agglomération de Bourges.
 
Bourges Plus est dans l’ornière : le fonctionnement est bloqué, les dossiers n’avancent pas, les communes se tirent dans les pattes, il n’y a pas de projet commun, le Président ne donne envie à personne de rejoindre l’agglo. C’est l’échec de la droite. 
 
Il faut sortir de l’ornière. Personne ne peut se satisfaire de ce blocage. Il faut savoir raisonner un peu plus loin que le court terme. C’est de l’avenir de Bourges et des communes voisines qu’il s’agit.
 
S’en sortir, ce n’est pas piétiner les voisins : on doit pouvoir avoir un projet qui respecte Vierzon et les territoires ruraux. Encore faut-il avoir un projet.
 
Le projet que nous proposons :
– rajeunir l’agglomération en s’ouvrant aux communes où habitent les jeunes familles de Bourges ;
– renforcer son poids économique ;
– développer et valoriser ses pôles de service de haut niveau (hôpital, enseignement supérieur, services, …) ;
– affirmer son rayonnement intellectuel et culturel ;
– développer les solidarités.
 
Pour cela, refondons l’agglo avec les intercommunalités qui voudront accompagner ce projet et l’enrichir. La Septaine ? Fer Cher ? d’autres ? Nous développons des éléments de réflexion dans la note jointe. Il y a cinq mois pour conclure. Mais tout vaut mieux que l’immobilisme. 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.